Presse

On parle de nous dans la presse :

Festival du rire Mantes 2014


17Le parisien février 2014

parisien2

article courrier de Mantes février 2014
article courrier de Mantes février 2014

un festival à se tordre

 

jtm2014

Courrier de Mantes mars 2013

photo (9)

journal « la Gazette » mars 2013

article-la-gazette

jtm du 14 février 2013

JTM_N_339

jtmfev

la feuille de Mantes de février 2013

feuille-de-mantes

med…184_fevrier2013_web

Interview d’un étudiant de la licence DPEM de l’iut de mantes-la-Jolie sur la radio LFM

affiche2013

Le parisien mercredi 12 décembre 2012

popeckparisien

leparisienpopeck

popeck-le-parisien

popeck cipam

LFM

http://www.lfm-radio.com/Le-Festival-du-rire-debarque-a.html

lfm

Site internet de l’académie de Versailles

site académie de Versailles

Le courrier de Mantes mercredi 28 novembre 2012

le courrier de Mantes novembre 2012

La feuille de Mantes – décembre 2012

La feuille de Mantes Décembre 2012

JTM du 22 au 28 novembre 2012

jtmoct2012

jtm2012

JTM jeudi 08 mars

le Parisien – 08 mars 2012

Feuille de Mantes – février 2012

feuille de mantes festival du rire mantes

Site internet spectacles vivants@suite 101

  • par Monique Blondel
    En ces temps moroses, l’humour est bon à prendre. D’où la multiplication des festivals qui mettent le rire à leur programme comme celui de Mantes-la-Jolie.Cette opération qui s’adresse aux jeunes talents a été initiée par les étudiants de l’Institut Universitaire de Technologie de Mantes-la-Jolie dans le cadre de leurs études, sous le regard de leur professeur, Corinne Gomond.Ont également participé les élèves du lycée Camille Claudel de Mantes-la-Ville, la municipalité et le CAC Georges-Brassens de Mantes-la-Jolie avec le soutien de la députée, Cécile Dumoulin, et l’appui d’une bonne dizaine de sponsors séduits par l’originalité de cette action.La sélectionUne sélection a été effectuée afin de tester la qualité des artistes. Comme dans tous les festivals du rire, une certaine éthique est imposée. Il est demandé, notamment, de ne pas prononcer de phrases dégradantes à l’encontre des femmes ou de tout autre catégorie de la population. D’autant plus que ce spectacle s’adresse à tous les publics, y compris les enfants. Une charte que s’est chargé de faire respecter le jury composé de professionnels, artistes ou enseignants.Les jeunes artistesQuatre candidatures ont été acceptées pour cette sélection dont trois en solo et une en duo. Pour la plupart, ils ont déjà de la bouteille et ce n’est pas leur première prestation sur scène, loin de là. Ce qui a permis d’apprécier des talents très divers.La première, Camille, vient de Paris et c’est une inconditionnelle de Muriel Robin. Depuis sept ans, elle joue sur les scènes ouvertes parisiennes, escomptant bien quitter un jour son métier de graphiste. Elle présente une jeune femme lassée de dialoguer avec son poisson rouge, Couscous, et qui cherche l’âme sœur. Ce qui n’est pas si facile quand on est aussi timide qu’elle. Une apparition toute en pudeur.D & G sont également parisiens et se sont connus au cours Florent. Dès la fin de leurs études, tout récemment, ils ont monté leur duo. Eux jouent les touristes au Louvre, l’un entraînant l’autre à la découverte des beautés de la peinture en général et de la Joconde en particulier, ce qui n’est pas pour convaincre son sybarite de complice.

Fabrice, le plus âgé, arrive de Chilly-Mazarin. Athlète de haut niveau dans la première partie de son existence, il a complètement changé de voie et se consacre désormais à l’humour et à la comédie. Il est déjà passé à la Cigale ou au Bataclan. Son inspiration, il la tire des rapports entre les hommes et les femmes. Enfin, Fays, le plus jeune, débute dans la profession mais il a déjà une bonne présence sur scène. Lui, ce sont ses vacances au Maroc qu’il évoque avec beaucoup de tendresse.

Un essai à transformer

Le jury a été intransigeant. Il a demandé à Fabrice de revoir sa copie car ses propos sur les femmes n’ont pas été jugés corrects. Un cinquième qui avait été autorisé à participer, n’a pas été retenu car il n’avait pas fait œuvre de candidature dans les temps.

« Nous souhaitons que ce festival s’inscrive dans le temps et le rééditer tous les ans ou tous les deux ans, insiste Corinne Gomond. Il faut donc que tout soit parfait dès la première édition. »

La séance publique aura lieu le 9 mars, au CAC Georges Brassens de Mantes-la-Jolie. C’est Philippe Souville qui assurera la première partie: il a, en effet, accepté de parrainer ce festival. Les deux invités d’honneur sont Marthe Mercadier et Laurent de Funès, le petit-fils de l’acteur.

courrier de Mantes – 29 mars 2012

Creaid 12 février 2012

Autour d’un concours qui a pour but de découvrir de jeunes talents !

Le festival du rire jeunes talents de Mantes-la-Jolie ! Est un appel au jeu, à l’humour. Aux arts du spectacle vivant. Une scène ouverte aux artistes, un concours dédié aux amateurs, et aux professionnels dans une discipline scénique : le one-man-show.

Les candidats artistes ont proposé un court spectacle au jury. L’occasion de présenter son spectacle dans des conditions professionnelles, face à un vrai public, sur une scène « Le Zébra » au CAC Georges Brassens. Chaque candidat a disposé d’environ quinze minutes pour défendre sa prestation.

Après une difficile sélection par les membres du jury, seuls 4 participants ont répondu aux critères. « Faire un choix pour n’en garder que quatre a été difficile » a déclaré Nadia Lang, professeur de théâtre à l’ENM et membre du jury.

Voici les quatre candidats sélectionnés :

Broquet Camille, Brouzeng Lacoustille Dorel et Baud Gregory, Fabrice Danglades, Sayf El Ghazi.

Une finale est prévue le 09 mars prochain, les lauréats auront l’occasion de présenter leur spectacle dans un environnement professionnel, devant plus de 250 personnes.

MANTES-LA-JOLIE _ MANTES-LA-JOLIE ACCUEILLE SON PREMIER FESTIVAL DU RIRE, Amateurs et confirmés, les humoristes aiment surprendre

courrier de Mantes 15 février 2012

Feuille de Mantes février 2012

Le Courrier de Mantes le 8 février 2012

Le Parisien le 03 février 2012

Site internet Creaid article du 02 février

Légende : Laurent De Funès et Cécile Dumoulin, Députée

Ce jeudi 2 février, au cours de la conférence de presse pour le festival du rire jeunes talents de Mantes-la-Jolie, Laurent de Funès imprévisible a annoncé en avant-première sa tournée avec Marthe Mercadier :  « Marthe Mercadier & Laurent de Funès en Vadrouille » qui se fera dans toute la France.

Le Festival du Rire jeunes talents de Mantes vient de voir le jour. Au programme, une gymnastique des zygomatiques avec Philippe Souverville, Marthe Mercadier, Laurent De Funès, Derka de W9 avec « le JT agité », Hocine Slimane, Saïd Serrari, Nadia Lang de l’ENM, Christine Picard de Passion du chant, Boula de Cliniclown et les jeunes talents. A vos agendas.

RIRA bien qui rira le dernier.

Les étudiants de l’IUT de Mantes-en-Yvelines en charge de l’organisation du Festival du rire, se disent aujourd’hui en mesure de s’esclaffer. Le Pari a été fait cette année de créer un Festival du Rire jeunes talents à Mantes-la-Jolie. Et même si dans tout pari, on prend un risque, il semble néanmoins qu’a posteriori, nous ayons gagné au moins la confiance de nombreux participants.

Le Festival du Rire jeunes talents de Mantes n’est pas en soi une nouveauté. Nombreuses communes en France pratiquent également l’art de faire rire par des artistes en herbe et confirmés.

Ce qui semble attractif à Mantes, si on compare ces représentations à d’autres dans le département et dans des villes plus importantes, ce sont les tarifs de son festival du rire, de 2 euros. Mais aussi, ce festival réunira au cours d’un même événement, des artistes reconnus de l’humour francophone et les jeunes pousses qui représentent l’avenir du genre. Il permettra également de présenter un spectacle visuel et offrira une soirée de fête dans un lieu privilégié afin de faire honneur à la tradition festive et à l’hospitalité mantaise. L’occasion de donner leur chance à de jeunes talents de la scène humoristique.

Au menu de ce premier festival, une entrée, un plat et un dessert rafraîchissants : en amuse-bouche, ce sera donc Philippe Souverville, humoriste Toulousain suivi de près par le concours des jeunes talents du rire. Cinq candidats, dix minutes chacun : une sorte de speed-dating de l’hilarité entre jeunes talents et public Mantais, avant de laisser à la cerise sur le gâteau, l’incontrôlable Marthe Mercadier avec Laurent De Funès, raconter leurs histoires drôles.

Cette soirée promet d’être pétillante, incisive et caustique.  Tout un programme pour un rire «homérique»  véri, véri, véritable…

Billets en vente à partir du 13 février.

Radio Vexin Val de Seine

JTM du 2 au 8 février page 14

Feuille de Mantes janvier 2012

Courrier de Mantes – mercredi 30 novembre 2011

Jtm – 8 au 14 décembre 2011

Feuille de Mantes – décembre 2011

bpm – la radio du Mantois

Le festival “Jeunes Talents” de Mantes-la-Jolie est ouvert à tout artiste amateur et professionnel. Il est organisé par les élèves de l’IUT de Mantes-en-Yvelines, la Ville de Mantes-la-Jolie, ainsi que par le CAC Georges Brassens où se dérouleront la présélection le 10 février 2012 et le festival le 9 mars 2012. Le Festival du rire « Jeunes Talents » permet à de jeunes artistes amateurs, pour la plupart originaires de la région mantaise, de se produire en public. Ce festival est un lieu d’expression artistique et de rencontre avec un public avide de découvrir de jeunes artistes dont le talent est une source inépuisable d’émotions et de moments forts et authentiques. Ce festival réunira au cours d’un même événement, des artistes reconnus de l’humour francophone et les jeunes pousses qui représentent l’avenir du genre. Il permettra également de présenter un spectacle visuel et offrira une soirée de fête dans un lieu privi-légié afin de faire honneur à la tradition festive et à l’hospitalité mantaises. L’occasion de donner leur chance à de jeunes talents de la scène humoristique. Dans une ambiance « café théâtre », les jeunes artistes présenteront le meilleur de leurs sketches. Le jury du festival élira le gagnant du prix du jury de et le public votera pour remettre le prix « Coup d’éclats ». Placée sous le signe de la diversité artistique, le festival réunira différents styles humoristiques. Une invitation à la vie et à la joie Ville joyeuse, cité accueillante et hospitalière, Mantes-la-Jolie l’a toujours été et le sera toujours. Se désopiler, se dilater la rate, se fendre la pêche est le propre des Mantais. Tout commence et finit par un éclat de rire. Les jeunes talents ne moquent pas ils croquent, ils n’assènent pas, ils sèment des interrogations. Ces jeunes poussent armées de sketchs tantôt corrosifs, tantôt burlesques, tantôt les deux vont s’employer à divertir le public en l’entraînant. Les candidats, étudiants, jeunes, font déjà rire leurs camarades de classes. Pour canaliser cette énergie débordante, nous leur proposons de se produire sur scène. Ils pourront provoquer le rire. Une occasion attendue aussi bien par les habitants du Mantois que par tous les amateurs de l’humour fin et instructif qui intervient à un moment où l’on a besoin plus que jamais de promouvoir les expressions artistiques, le rire et la joie.

Corinne GOMOND

Dossier presse

Formulaire d’inscription

Règlement

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Mantes-la-Jolie

%d blogueurs aiment cette page :